WikiLeaks: Julian Assange libéré sous caution

Posted on 16 décembre 2010

1


Une petite claque pour l’empire qui a dû reculer d’un pas. La Haute Cour de Londres vient de confirmer en appel, la décision de libérer sous caution le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. Il y a deux jours, un tribunal de Londres avait accepté cette mesure en échange d’une caution de 200.000 livres sterling et d’un contrôle judiciaire strict, mais la décision avait été bloquée à la suite d’un appel des procureurs au nom des autorités suédoises.Pour l’aider, plusieurs célébrités, comme le réalisateur américain Michael Moore et le cinéaste britannique Ken Loach, avaient promis de mettre la main à la poche. A sa sortie du tribunal, le fondateur de WikiLeaks a d’ailleurs remercié tous ceux qui l’ont soutenu pendant son «isolement» dans une «prison victorienne», la prison de Wandsworth, au sud de Londres. «J’espère continuer mon travail et établir mon innocence», a-t-il ajouté devant une foule de partisans.Désormais libre, Julian Assange doit porter un bracelet électronique, respecter un couvre-feu, et se présenter régulièrement dans un commissariat. Il est assigné à résidence au nord-est de LondresPendant ce temps les USA tentent de montrer qu’Assange a conspiré avec un ancien analyste du renseignement militaire , soupçonné d’avoir transmis des documents classés extraits des serveurs du Pentagone et du département d’Etat. L’objectif du département américain de la Justice est de déterminer si Assange a incité ou aidé le soldat Bradley Manning à faire fuiter ces documents. S’ils y parviennent, les procureurs fédéraux pourraient inculper Assange de conspiration.Bref les vieux pouvoirs poursuivent leur combat contre les libertés et cette libération n’est qu’une étape de l’ #infowar.

Vodpod videos no longer available.

Publicités
Posted in: Société