Retraites : violences policières contre la presse (entre autres) lors des manifs

Posted on 13 octobre 2010

0


Le pouvoir sarkozyste perd ses nerfs facilement on le sait. La nature du régime est en cause depuis un moment, ses dérives en laissent deviner long sur sa propension à être prêt à tout pour se maintenir. Les appels à la responsabilité d’un gouvernement majoritairement désavoué sur son arnaque de contre-réforme des retraites laissaient deviner qu’en sous-main la tentation est déjà là de recourir aux méthodes répressives habituelles de la droite patronale et aux provocations policières.

Même une presse pas forcément toujours hostile (TF1 sert plutôt bien le discours sécuritaire et les méthodes musclées de la police à travers de nombreux reportages ou émissions et le spectacle de l’info façon Canal même piquant ou humoristique n’est pas de nature à déstabiliser un pouvoir qui s’appuie sur la « distraction » et le spectacle permanent pour noyer les régressions qu’il met en oeuvre) mais qui voulait quand même faire son boulot en étant présente pour raconter, semble gêner. C’est en tout cas ce qu’on voit dans ces images diffusées aujourd’hui.

Cela dit les journalistes ne sont pas les seuls, ni les premiers,  à avoir subi les conséquences d’une radicalisation du pouvoir campé sur ses positions. Plusieurs vidéos et témoignages circulent depuis les manifs du 12 octobre (une belle collection ici avec la reprise de nombreuses infos pas forcément issues de médias réputés contestataires). Une vidéo réalisée par @les2terres (compte twitter) montrait ainsi dès mardi soir la réaction de syndicalistes et manifestants après une provocation et des lacrymos policières :

Et ce n’est sans doute qu’un début. Le durcissement et la radicalisation ne sont pas toujours là où on nous affirme qu’ils sont…

Publicités
Posted in: Politique, Société