L’arnaque de Tarnac : éléments à charge contre le montage politico-judiciaire

Posted on 26 août 2010

0


L’affaire dite de Tarnac/Julien Coupat est un peu passée au second plan. Elle restera comme une tentative de manip (ratée) politico-judiciaire et policière du pouvoir de droite. La volonté actuelle de la sarkosphère de prise dans une main encore plus serrée des médias n’a pas forcément les résultats escomptés: elle réveille l’entrain à mettre les pieds dans le plat. Et difficile de trapper un sujet, certes équilibré avec la bienséance inculquée aux journalistes pour éviter qu’ils ne tapent trop fort, suffisamment documenté. Un reportage de France 2 vient démontrer une nouvelle fois combien derrière le montage en grande pompe médiatique et les fantasmes hystériques de MAM, Dati, en charge de la Justice et de la police à l’époque, et du pouvoir sarkozyste, le dossier comporte surtout du vent et des allégations policières pour le moins incertaines. Déjà la bande sarkozyste voulait justifier une répression accrue et une politique contraire aux libertés pour espérer s’accrocher au pouvoir et à ses prébendes.

Vidéo via FullHdReady
Publicités