Nuit d’été (en ville) : « Reproductions  » d’Arnaud Fleurent-Didier

Posted on 28 juillet 2010

0


Idéale ambiance pour vieux nyctalope. Au pire, manqueraient juste les années en moins. Sans espoir en plus. Pour le thème, c’est idem. Entre amer et amène. Il y a les voyages en solitaires et les lieux de perdition, les cimetières pour illusions et des maisons du bonheur. Equilibres précaires sans savoir vers quoi ira l’aiguille. Glissé dans la nuit comme une anguille, le soir, l’été comme on retournerait dans un Clip. Un vieux, oublié sans doute. Comme des routes en déroutes. Et s’asseoir sur l’idée de victoire. Clope sur clope, ça s’écrit: clopin-clopant. Les silences du clavier après les bruits des verres, si longtemps. « De mon bunker… »: sacré vieux Serge. Ne t’attends à rien, tu ne seras pas surpris. Pages de quiétude et hamac mais prêt pour le ressac de rage, rentrée. Films épurés, montage haché. Traces de pas évaporées depuis longtemps sur le plancher mais le calme de la ville n’a pas changé.

Introduction « Nouvelle-vague » pour « La reproduction »

Publicités
Posted in: humeur, Musique