Hadopi : et si on faisait un concours pour prendre le parti d’en rire et soutenir les « avertis » ?

Posted on 27 juillet 2010

4


Bon ben, il paraît que cette fois « Hadopi, c’est parti » comme titrent Les Inrocks. L’usine à gaz sarkozyste, de la cruche Albanel, recasée par les lobbies amis, et du touriste amateur de boxeurs de 40 ans Mitterrand, mais aussi du nain élyséen, de la « famille », des copains et des coquins et des puissances de l’argent, va donc tenter de faire tinter sa crécelle au bénéfice des plus riches. Et en totale incompréhension des nouvelles réalités économiques et technologiques. Ils sont pas rendus, est la première réaction qui m’est venue.

N’empêche qu’ils seront allés au bout de leur stupidité et d’une loi qui démontre que le marxisme vaut encore, en rendant tangible à quel point la législation est établie au bénéfice de certaines puissances économiques. Le première plainte d’ayant-droit, avant envoi d’un premier mail, aurait même déjà été déposée selon LaTribune.fr (clic, clic, clic).

Le ridicule d’un tel jusqu’au-boutisme, qui promet de belles salades et empoignades légales et techniques, mérite bien un sort un peu LoL. Et me vlà de lancer sur Twitter : On devrait faire un concours pour le premier qui reçoit et publie ou blogue son avertissement #Hadopi (avec trucs à gagner via sponsors?) 😉 Mais une fois que j’ai dit ça je n’ai rien dit… Réfléchissons un peu me dis-je. Et, heureusement quelques idées allaient fuser.

@Alkanz suggérait ainsi : « Un kilo d’orange, un pyjama rayé, un crayon pour faire des croix sur le mur ». En effet ça peut toujours servir. Mais c’est peut être un peu cheap :p De son côté @LeGuillaume me répondait : « Ca ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd /-) « . Hors,  il se trouve que ce dernier est « community editor » à Owni.fr.

Vous me suivez ? Là je me suis dit que si ceux qui sont en pointe face à ces attaques contre le web (Hadopi mais aussi Loppsi, Acta, neutralité et j’en oublie…) pouvaient rebondir sur l’idée, on aurait un début de quelque chose de sympa. Ils disposent en effet de moyens, de réseaux… tout autres que ceux d’un blogueur noctambule et fainéant (et pas très doué pour ce genre de plans). Genre un truc qui permettrait d’offrir aux premiers malheureux pris dans les filets de la répression des abonnements gratuits à des services permettant de contourner la censure et le contrôle, une aide juridique pour contester et emmerder l’Hadopi, du matos, ou, tout simplement, la gloire éternelle en voyant l’avertissement reçu être repris sur nombre de sites (et blogs)… (liste à compléter bien sûr) Bref, il y a quelque chose à creuser pour renvoyer dans les cordes de leurs bêtises les députés félons et le gouvernement bananier.

Les Twittos, blogueurs, sites ou organisations qui se sont engagés contre ce « machin », et qui pourraient apporter idées et aide (matérielle peut être via leurs réseaux ou en diffusant pour contribuer à les ridiculiser), sont nombreux. Je ne peux vraiment les lister d’ailleurs car j’en oublierais beaucoup trop au risque de vexer 😦

Bon bien sûr, conformément aux méthodes sarkozystes de tenter de planter les gens en plein été (qui a dit retraites ?), la période n’est peut-être pas idéale (moi-même je commence à préparer les valises :p) mais ce pourrait être marrant si l’idée venait à être relayée… 😉

Publicités
Posted in: Politique, Société, Web