Comment faire confiance à des gens qui confondent Stones et Beatles ?

Posted on 2 juin 2010

1


Vodpod videos no longer available.

vidéo via FullHdReady

Il y a des trucs imparables. Comme un riff de Keith Richards. Et Villepin qui n’est sans doute pas le pire – il veut se faire la peau du nabotléon ce qui est déjà une qualité en soi – fait quand même fort là. Parce qu’en plus de n’être même pas une question de modernité mais pire : une affaire de culture musicale et « gé » tout court comme on me l’a fait remarquer hier, je me vois mal faire confiance à des mecs qui ont raté les 40 dernières années pour vivre dans leur monde fictif de la finance et des coulisses internationales. Que peut on avoir de commun et à se dire avec des gens qui sont jamais allé à un concert ivres morts et raides défonces pour se charger à l’électricité ? Forcément leur monde ne sera jamais le mien. Ce serait d’ailleurs cruel de rappeler les noms des « artistes » que nos braves politiques – de tous camps hein – en campagne appellent régulièrement à la rescousse. Il y a comme une odeur de mélange entre naphtaline et variétoche rancie. Et qu’on ne vienne pas me dire que ce n’est pas ça qui compte. C’est justement primordial. Va espérer quelque chose de positif de mecs qui fêtent leur élection sur du Mireille Mathieu et du Enrico Macias. Ca doit être leur vision de la France éternelle… et ça fait peur (et mal aux oreilles). J’ajouterai que la plupart des dirigeants d’entreprises, managers, décideurs, intellectuels… sont tout aussi tocards. Et mec, t’as jamais eu le frisson en écoutant John Lee et tu me demandes de voter pour toi ? On peut pas se comprendre mon gars.

Publicités