« Vous avez internet, vous avez le pouvoir » (8th Wonderland)

Posted on 10 mai 2010

5


Ma curiosité a été attirée sur ce film, 8th Wonderland, en voyant passer des tweets à son sujet. Non pas qu’il soit annoncé comme un chef d’oeuvre du 7e art mais par son thème et par le pitch. Et je reste à me demander s’il entend soulever les dangers hypothétiques d’internet ou au contraire démontrer au travers d’une politique fiction la façon dont les nouvelles technologies pourraient bouleverser la donne dans le champ politique traditionnel ? A moins que ce soit les deux à la fois 🙂 Réunissant quelques éléments, j’ai noté qu’il a été tourné en 2007, époque déjà lointaine (en temps du web) où Second Life était encore dans l’air du temps et où l’on élucubrait pas mal sur les métavers. Faut-il y voir une des sources d’inspiration pour les deux co-réal’ pas vraiment très connus, Nicolas Alberny, Jean Mach, d’un  film qui sort ce 12 mai ?

Le synopsis est ainsi présenté par Wikipédia :

« Une gigantesque communauté d’internautes du monde entier a envahi le Web dans l’optique d’avoir une influence nécessaire sur l’ordre mondial actuel. Les décisions politiques et économiques des États sont mises en causes. C’est le peuple, des pays du monde entier, qui vont sur le site, leur pays virtuel 8th Wonderland (La 8e merveille du monde), et ses internautes se parlent constamment entre eux, 24h sur 24 à tout moment de la journée et change le monde par motions, votées aux suffrage universel. Vous pouvez être l’un de ces internautes, vous avez internet, vous avez le pouvoir. »

La fiche AlloCiné fournit un peu plus d’éléments:

« Des millions de personnes disséminées de par le monde et déçues de la manière dont celui-ci évolue décident de s’unir. Toutes guidées par le même désir d’améliorer les choses, de ne plus subir l’actualité sans pouvoir réagir. Par le biais d’Internet, elles créent le premier Pays virtuel : 8th Wonderland. Chaque semaine, tous ses habitants votent par référendum une motion différente… Mais que se passerait-il si les motions de 8th Wonderland devenaient petit à petit plus réactionnaires ? Si sa manière d’agir se rapprochait lentement mais sûrement d’un comportement terroriste ? Un problème insoluble se poserait alors à l’ensemble des Nations.
Comment combattre un pays qui n’existe pas ? »

On trouve quelques éléments supplémentaires, toujours sur AlloCiné, sur la page « coulisses ».  On peut notamment y lire :

« Selon les réalisateurs du film, internet a le potentiel pour devenir une force énorme mais aussi une force de connaissance. Ils ont ainsi pensé utiliser cet espace pour se déplacer dans le monde et pour rencontrer des gens ayant les mêmes frustrations qu’eux, liées à un sentiment d’impuissance par rapport au monde actuel. C’est principalement cette raison qui les a poussés à faire ce film. Ils ont ainsi imaginé ce que donnerait un rassemblement mondial par le biais d’internet pour œuvrer collectivement et résister dans le but de changer les choses. »

Ou encore, sur l’ambiguïté de ce qui est considéré comme du terrorisme:

« Selon les réalisateurs, il est délicat de donner une définition précise et exacte du terrorisme, car par exemple, les rebelles sont souvent qualifiés de terroristes. Les terroristes peuvent également désigner les vaincus, ceux ou celles qui sont du mauvais côté. Dès qu’on est qualifié de vainqueur, on n’est plus considéré comme terroriste non plus, on est considéré comme un héros. Nicolas Alberny et Jean Mach ont ainsi voulu souligner à travers leur film le côté relatif du terme et de la charge idéologique qu’on lui prête. Ils mettent également en avant l’emploi excessif et abusif du mot lui-même depuis les attentats du 11 septembre 2001, qui est utilisé sans impliquer de degré de différenciation. On peut à cet égard considérer les activistes de 8th Wonderland comme des « insoumis » qui refusent de se soumettre à la norme et veulent acquérir un pouvoir de décision. Mais d’insoumis, ils peuvent dévier vers le terrorisme lorsqu’ils prennent conscience de leur pouvoir. Le film montre également la façon dont s’étend un réseau. »

Le teaser (« Le Commando 8th Wonderland à Paris ») mis en ligne depuis quelques jours semble à son tour mêler les univers et faire se rejoindre la réalité avec la fiction ciné:

Enfin, un site, que je n’avais jamais visité auparavant, lié au concept du film existe depuis 2008: 8thwonderland.com

Le premier qui l’aura vu nous explique de quoi il retourne ? 😉

Publicités