Retraites: un compte twitter pour faire la propagande de l’intox du pouvoir

Posted on 4 mai 2010

0


A force de répéter un mensonge il finit par être tenu pour une vérité, préconisait déjà Goebbels. Le Nazional Sarkozysme a fait sienne la maxime. A sa sauce. Et en utilisant les outils modernes des réseaux sociaux. Ainsi sous les ordres de l’ancien commis voyageur de l’UMP vers la Suisse, Eric Woerth, homme des basses oeuvres dans le dossier des retraites (après pas mal d’autres j’en cause ici ou encore ici), un compte twitter a été créé le 13 avril – bon choix dans la date 😀 – pour tenter de faire passer l’intox officielle.

Le but de ce @retraites2010 semble être de chercher à opposer l’argumentaire du prêt à penser des occupants du pouvoir en le ressassant dans la timeline. Un de ces trucs qui polluent, limite bot mais en tout cas troll. Et parfois drôle comme ce lundi quand il s’est borné à répéter inlassablement que Woerth démentait les infos du Monde selon lesquelles le nain élyséen voudrait faire trimer tout le monde jusqu’à 63 ans sur la base du rapport et des chiffres bidons commandités par l’Etat de droite et les puissances de l’argent.

Bien sûr celui ou ceux chargés de décliner la logorrhée (des stagiaires ou des précaires sous payés et exploités pour l’occasion ?) répètent sans cesse une ouverture au dialogue que l’ont peut balayer d’un revers de main : aucune discussion n’est possible sur la base de leur mensonge organisé sur les chiffres et la question des retraites n’en est pas une, sauf à envisager de reculer l’âge de départ en accord avec les augmentations de productivité et le progrès social.

Si on peut regretter que le projet des sarko sbires n’ait pas encore pour l’instant plus mobilisé pour lui botter les miches, on peut toutefois se gausser en voyant que la tentative de celui qui a un physique à jouer le notaire de province pervers dans un Chabrol ou un Mocky ne prenne personne à son piège avec un compte qui affiche un nombre de followers pitoyable (pour ce type de comptes).

Et oui : les internautes ne sont pas des lapins de trois semaines, prêts à se faire avoir par une propaganda aussi lourdingue. Et aussi mal faite. Tiens au fait combien de retraités aurait-on pu payer avec la com’ mise en place pour intoxiquer les Français ? Parce qu’en plus du compte et de la présence en ligne (Une agence ? Payée combien ? Choisie comment ? Encore le système des copains et des coquins ?) on a vu que les occupants du pouvoir avaient acheté de belles pages de pub dans la presse (qui leur est favorable dans son ensemble) et que de la réalisation à l’achat d’espace cela aurait sans doute permis une revalorisation bienvenue pour les gens dont les pensions sont misérables et ne sont même pas augmentées en fonction du coût de la vie par la bande des umpistes.

Pour ce qui est du compte je l’ai traité comme il est d’usage avec ce genre de bots spammeurs :p

{Edit : Sur son blog, Peuples pousse plus loin l’analyse de la stratégie de com’ du pouvoir sur ce dossier et révèle au passage que des commentateurs à sa solde sévissent pour troller et pousser les arguments gouvernementaux : à lire ici }

Advertisements