WikiLeaks dénonce une opération gouvernementale américaine en cours pour empêcher des révélations

Posted on 24 mars 2010

1


Complotisme ? Wikileaks a suffisamment fait ses preuves pour qu’on le prenne au sérieux. Et le site mettait en ligne il ya quelques jours un rapport confidentiel de 34 pages de l’armée américaine et du département de la Défense, détaillant des intentions du gouvernement US (à consulter en ligne ici ou en pdf : us-intel-wikileaks) pour le détruire.

Teasing alors ? Ce n’est pas vraiment le genre d’une maison qui a fait ses preuves. Et il semble que les événements se sont précipités ces dernières heures, dans la nuit du 23 au 24 mars en heures de Paris. Le compte Twitter de @wikileaks dénonçait une « opération agressive » de surveillance, expliquant qu’une personne en relation avec le site avait été interrogée 22 heures et son ordinateur fouillé et qu’un responsable éditorial (editor ?) avait été suivi par des personnes agissant sous couverture diplomatique. Le site allait même jusqu’à tweeter que si quelque chose lui arrivait, on saurait pourquoi.

WikiLeaks is currently under an aggressive US and Icelandic surveillance operation. Following/photographing/filming/detaining. Il y a environ 1 heures via bit.ly

One related person was detained for 22 hours. Computer’s seized.That’s http://www.skup.no Il y a environ 1 heures via bit.ly

If anything happens to us, you know why: it is our Apr 5 film. And you know who is responsible. Il y a environ 1 heures via bit.ly

Il semblerait que le site de révélation d’infos classifiées détienne des documents compromettants pour  le département d’Etat et la CIA dont un enregistrement relatif à une opération aérienne qu’il s’apprête à rendre public. La tension serait donc encore montée d’un cran avec l’appareil politico-militaire américain comme tendaient à le démontrer les tweets suivants:

We know our possession of the decrypted airstrike video is now being discussed at the highest levels of US command. Il y a environ 1 heures via bit.ly

If you know more about the operations against us, contact https://secure.wikileaks.org/ Il y a environ 1 heures via bit.ly

We have been shown secret photos of our production meetings and been asked specific questions during detention related to the airstrike. Il y a environ 1 heures via bit.ly

We have airline records of the State Dep/CIA tails. Don’t think you can get away with it. You cannot. This is WikiLeaks. Il y a environ 1 heures via bit.ly

WikiLeaks cessait alors de mettre à jour son statut Twitter. Reste donc à connaître le contenu de révélations ayant pu susciter une réunion « au plus haut niveau du commandement US » et annoncées pour le 5 avril.

Advertisements
Posted in: International, Web