Obama goes on : réforme de santé adoptée

Posted on 22 mars 2010

3


C’est pas la révolution. Mais une sacrée avancée. Depuis gamin – de mémoire la présidence de Jimmy Carter, avant j’avais mieux à faire en jouant avec des « Lego » – j’en entends parler des manques du système américain où, en gros, si tu banques pas tu crèves ou du moins tu es soigné à l’arrache. Pas de quoi la ramener pour la soi-disant plus grande démocratie du monde. Alors, OK là ce n’est pas encore la panacée. Mais à l’heure où la droite démantèle et s’acharne ici contre l’hôpital en particulier et le système de santé publique en général, cela fait éclater à quel point son idéologie est ringarde. Parce que faire passer Barack Obama pour un gauchiste opposé au libéralisme et au capitalisme financier, sauf auprès d’un plouc intégriste du fin fond du Texas, c’est pas gagné.

Les premières dépêches sont tombées dans la nuit, mises en ligne par des sites suisses (ici ou ),  à l’heure où le président américain allait s’exprimer.

« La Chambre des représentants américaine a accepté dans la nuit de dimanche à lundi la réforme historique de l’assurance maladie. Le texte a obtenu 219 voix alors que 216 étaient nécessaires. Il est maintenant transmis à la Maison Blanche pour être promulgué par le président Barack Obama.

Le texte adopté provient du Sénat qui l’avait approuvé à la fin de l’année dernière. Ce « oui » à la réforme de la santé est une victoire majeure pour le président Obama, qui en avait fait sa priorité.

Les représentants doivent encore se prononcer sur un paquet d’amendements au texte du Sénat. Les sénateurs devront eux aussi se prononcer sur ce paquet. Le vote est attendu dans le courant de la semaine. »

Un peu plus tard Obama prenait la parole pour se réjouir de ce vote:

Vodpod videos no longer available.

On attend encore plus de pied ferme les arguments umpistes dans leur casse des services publics, et notamment de la santé, et sur la réforme des retraites à leur sauce injuste.

Publicités