Leurs coupes sont pleines ? Faisons les boire des TAZ… (vidéo: Tracks spécial Hakim Bey)

Posted on 20 mars 2010

0


Le 29 octobre 2004, l’émission Tracks sur Arte  consacrait un numéro spécial aux zones autonomes temporaires et à celui qui les a conceptualisées dans un ouvrage diffusé à partir de 1991: Hakim Bey.

L’émission se présentait comme « un tour d’horizon des mouvements et actions de contestation et/ou de résistance civile à la globalisation et à la société de consommation et à ses dérèglements divers. De Michael Moore aux Black Blocs en passant par Marylin Manson et les ravers, le documentaire fait l’inventaire de la contestation et donne la parole aux « marginaux », le tout autour de l’idée motrice et novatrice des TAZ, les fameux Temporary Autonomous Zone, théorisée au départ par le prolifique Hakim Bey, devenu symbole de la contestation et icône des ces différents mouvements en dépit de leurs divergences »

Il ne peut d’ailleurs que s’agir d’exemples disparates et éclatés loin de toute conception totalisante et uniforme. En effet : « une TAZ ne se définit pas. Des « Utopies pirates » du XVIIIe au réseau planétaire du XXIe siècle, elle se manifeste à qui sait la voir, « apparaissant-disparaissant » pour mieux échapper aux « Arpenteurs de l’Etat ». Elle occupe provisoirement un territoire, dans l’espace, le temps ou l’imaginaire, et se dissout dès lors qu’il est répertorié. La TAZ fuit les TAZs affichées, les espaces « concédés » à la liberté : elle prend d’assaut, et retourne à l’invisible. Elle est une « insurrection » hors le temps et l’Histoire, une tactique de la disparition… Pour mieux réapparaître ailleurs … »

La démarche est ainsi autant politique que littéraire ou poétique dans le texte d’Hakim Bey (ici en pdf : Hakim Bey TAZ en version libre et à pirater). Quant à ce Tracks spécial, le voici:

Publicités