Les fragments sont éternels (Gainsbourg Day)

Posted on 20 janvier 2010

0


Quand était-ce déjà ? Et comment s’appelait-elle donc ? Solde sur négatif des plaques sensibles de la mémoire. Un peu de craie sur l’ardoise au hasard de quelques allées et venues en sautant les murs de cimetières virtuels ou mentaux. Sans préférence, ni ordre. De rien, c’est cadeau…

Advertisements
Posted in: Ciné, Musique