Gainsbourg day : création d’Initials BB

Posted on 20 janvier 2010

1


C’est aujourd’hui que sort « Gainsbourg (vie héroïque) », le biopic de Joann Sfar. Quelques critiques lues de ci de là n’ont pas l’air mauvaises mais j’ai aussi eu quelques échos moins laudateurs. Difficile de se faire une idée. D’autant que Gainsbarre on a un peu chacun le sien et que, réelle ou imaginaire, son histoire on se l’est un peu racontée tout seul. Jamais facile en plus de parler de quelqu’un d’aussi marquant et que l’on admire.

C’est d’ailleurs pour ça que je ne m’y risquerai pas. A quoi serviraient des formules creuses sur son talent ou des analyses tarabiscotées sur son oeuvre ? Ce qui est sur c’est que l’on risque de bouffer du Gainsbourg à pas mal de sauces pendant quelques temps. Témoins plus ou moins légitimes, discours convenus seront (sont) de la partie mais c’est aussi l’occasion de se replonger dans une petite cure du bonhomme, pour peu qu’on l’ait un temps délaissé.

Donc let’s go pour un Gainsbourg day (alors que se profilent un « protestation day » et un « No sarkozy day« , petit rappel en passant) qui pourrait durer bien plus d’une journée 😉 Par hasard et pas rasé, je suis retombé sur ce petit film d’Yves Lefebvre sur la génèse et l’enregistrement à Londres d’Initials BB en 1968. Histoire (en deux parties) d’une chanson qui a son histoire.

Publicités
Posted in: Ciné, Musique