Avec Cantona, prends-la l’identité nationale dans ta face

Posted on 8 décembre 2009

1


via DaGrouik

J’aimais le joueur, il était givré et génial. Le mec aussi vaut le détour et ne sert pas le robinet d’eau tiède habituel. Face à l’arnaque du débat du félon Besson et de la droite néo-pétainiste au pouvoir conduite par son nabotléon, voilà un tacle à la gorge qui a la force d’une évidence.

« Eric Cantona estimé mardi 8 décembre qu’être français, ce n’est pas « chanter la Marseillaise«  ni « lire la lettre de Guy Môquet« , mais d’abord être « révolutionnaire » face à un « système » qui contraint notamment des gens à vivre « dans la rue ».

//

//

« Etre français est-ce que c’est devoir parler français, chanter la Marseillaise, lire la lettre de Guy Môquet ? Ça c’est être con ! » a-t-il lancé lors de la présentation à la presse de son livre de photographies de personnes mal logées réalisé pour la Fondation Abbé Pierre. « Je ne dis pas que chanter la Marseillaise c’est être con, mais bâtir tout ça [l’identité] sur ça… », a-t-il précisé.

L’ouvrage Elle, lui et les autres, dont les bénéfices seront reversés à Fondation Abbé Pierre, est paru le 3 décembre aux éditions Desclée de Brouwer. Ce recueil de photographies en noir et blanc dépeint les situations d’exclus vivant dans des bidonvilles et des squats à Lyon, des chambres de 4 mètres carrés à Paris ou encore des baraques sous des ponts parisiens. » , relate Le Monde.fr.

C’est autre chose que le spectacle du sport bizness habituel. You make my day Canto ^^

Bonus : un petit geste pour le pouvoir en place

Advertisements
Posted in: humeur, Politique