From the Darc side: « Il est trop tard je désespère, suis-je inutile et hors d’usage ? »

Posted on 23 novembre 2009

1


Après les très rocks sessions de From The Basement (évoquées récemment ici), c’est chez le connu et reconnu site Grandcrew.com que je suis allé piocher cette heure et demi dans le Darc side of the life (intégrale du concert ici). Agendas, news, vidéos font la richesse de ce site qui propose des captations live de haut vol en terme de qualité technique, sonore et de choix. Grandcrew s’intéresse au rock (et au blues – heureusement 😉 ) mais pas seulement… On y trouve du jazz, du hip hop, du reggae, du R&B, du folk, des musiques électroniques et d’avant-garde…

Ce concert parisien de Daniel Darc a été enregistré le 8 septembre 2009 au Cabaret Sauvage, dans le cadre du festival Jazz à La Villette. Vingt et un titres interprétés par le revenant de la rockitude entre intimité et déchirures et dont voici en extrait un cover du Perfect Day de Lou Reed.

Vodpod videos no longer available.

Ce live est ainsi présenté sur le site :

« Il y a des hommes buriné par la vie, Daniel Darc fait partie de ces hommes. Une vie sauvage, urbaine, de rock, de sang et de drogue. Une vie qui transpire sur scène pour le plus grand plaisir des fans. Rarement un concert aura été d’une telle intensité, d’une telle souffrance et par la musique d’une telle délivrance. »

Note : Le titre du billet est extrait de la plage n° 11 du concert (suivez la flèche si vous l’avez ratée précédemment)
Advertisements
Posted in: Musique, Web