Chirac en correctionnelle: c’est Sarko qui l’avait balancé à la Justice, selon le juge Halphen

Posted on 11 novembre 2009

1


« Chez nous ce signe astrologique est banni », me confiait un jour en riant un ancien du milieu qui n’avait rien de centriste. Il est vrai que le terme n’a rien de glorieux. Pourtant la phrase du juge Halphen a failli passer à la trappe.

C’est le site De Source Sûre (relayé via Twitter par ASEAP) qui y a prêté une oreille attentive. Interrogé par Europe 1 sur le renvoi en correctionnelle de Jacques Chirac, le magistrat n’y est pas allé par quatre chemins.

Il déclare sur la personne qui lui a permis de débuter sa longue enquête… « Cette enquête là, qu’est ce qui l’avait déclenchée? C’était des rapports du Fisc qui avaient été envoyés au parquet de Créteil. Et qui avait envoyé ces rapports du Fisc ? C’était le ministre du Budget de l’époque, à savoir Nicolas Sarkozy, qui voyait dans ces affaires là une possibilité à deux ans de l’élection présidentielle qui pouvait opposer Chirac à Balladur de torpiller la candidature de Chirac« 

Dans la deuxième partie de ce son :


La mise au point du juge Halphen sur le cas Chirac
envoyé par Europe1fr. –

Un vrai beau souci d’aider la Justice de son pays pour le futur Nabotléon 🙂

Publicités
Posted in: Politique