Décès de Jacno (1957 – 2009) – RIP

Posted on 6 novembre 2009

4


jacno bandeau

Ca commence un peu à bien faire là. Surtout que je veux pas dire mais 52 ans, ça me laisserait même pas dix ans d’autonomie pour mes batteries persos. Cancer bien sûr. Et encore un coup d’épingle dans la toile aux souvenirs. Je vais pas vous refaire la liste. En plus, on a chacun la sienne.

J’ai appris la mort de Jacno en fin d’après-midi via anousonne de l’excellent site Grandcrew.com sur la foi d’une mise à jour de la notice Wikipédia du musicien. La news était confirmée un peu plus tard via FullHdReady et une dépêche AFP reprise sur le site de France Info. Et c’est à peu près tout. Loin d’enflammer la toile quoi… Pas surprenant et peut être pas plus mal : il y a des choses qui ne se partagent qu’en cercles restreints.

Je vous fais pas sa bio (son nom inspiré par l’illustrateur des goldos…), suffit de suivre les liens précédents ou de lire ce bon papier de 2006 sur RFI (clic, clic, clic). Mais un coup d’oreilles dans le rétro permet de se rappeler que le mec aura apporté une sacrée pierre dans la rock culture frenchie, en restant plutôt homme de l’ombre (guitariste, producteur, compositeur…). Perso, j’ai commencé avec ce Rectangle lumineux et synthétique du tournant des années 1980, qui était celui de mes 14-15 ans, j’ai alors pisté Elli & Jacno,  duo symbolique des « jeunes gens modernes » en pleine Novövision post-punk (tiens l’homme à la chapka se fendra-t-il d’un trait ?). Et mis à profit quelques Nuits de la pleine lune pour réviser la période – dont on n’a pas encore fini de réévaluer l’importance – de leurs Stinky Toys.

Tout ça  me fait repenser à Pascale Ogier bien sûr mais aussi à metoo10 et à pas mal de gens et choses avec un goût de passé enfui dont les bribes de souvenirs ne suffisent guère à réconcilier avec l’inéluctabilité de la montre.

Procédons avec un peu d’ordre. Un peu de Stinky Toys :

Vodpod videos no longer available.

Rectangle bien sûr :

Mains dans la main avec Elli

La BO des Nuits de la pleine lune

Et un « hymne » que j’ai adopté depuis sa sortie en 2006

Interview de 1999 dans Les Inrocks (par ici)

RIP

Publicités
Posted in: Musique