Réponse en chanson au félon Eric Besson sur sa question « qu’est-ce qu’être Français ? »

Posted on 28 octobre 2009

1


 » Monsieur le ministre à l’Ignominie,

Citoyen (plus pour longtemps, j’espère) clown, tu lances une vaste « réflexion » sur l’identité française. Bouffant tout principe jusqu’au bout pour affiner ton art de la génuflexion à vocation carriériste, tu t’imposes en glorieux successeur de ceux qui suivirent un chemin identique au tien et demeurent tes références éternelles, j’ai nommé les glorieux Marcel Déat et Jacques Doriot. Pour enfin repétiller à la mode Vichy, avec un pouvoir qu lui met la carotte, la France avait besoin de toi.

Nous revoilà donc repartis sur cette quête tarte à la crème électorale de toute droite en perte de vitesse et qui se prend une remontée de ses racines pré-gaullistes. Ce faisant, tu entends bien sûr aller chasser sur les terres les plus nauséeuses de l’échiquier politique hexagonal, faire renaître des tensions et des réflexes xénophobes, pour que ton petit maître à talonnette et son parti dévoyé tentent d’en profiter,  raviver dans sa forme la plus abjecte un débat que des biens plus savants que toi et moi ont depuis longtemps examiné.

Ces esprits-là – certes pour certains d’origines métèques, sémites, apatrides voire barbus à sandales, tenteras tu de relativiser – nous ont appris comment cela relève d’une construction collective, d’une projection commune mais aussi démontré la vanité du concept et son peu de pertinence. J’imagine que tu avais piscine ou un mot de madame ta mère le jour où tes professeurs abordèrent ces questions que le plus mal comprenant des étudiants maîtrise dès sa première année d’humanités. Oups, pardon pour ce mot qui peut t’humilier et te renvoyer à ton triste visage le matin devant la glace entre deux expulsions…

Pour éclairer dans la mesure du possible ton félon cerveau , je te joins ma réponse sous une forme que tu auras peut être du mal à comprendre puisque fidèle à un pays que tu ne mérites pas et où tout commence et finit par des chansons…

Mes considérations les plus affligées etc.  »


renaud – hexagone
envoyé par bisonravi1987.

Publicités
Posted in: humeur, Musique, Politique