Un temps mort pour The Dead Weather

Posted on 1 octobre 2009

0


Enfin une pause 🙂 Et vous, vous faites quoi dans les dix-quinze prochaines minutes ? Parce que du rock qui vient de là, qui vient du blues, ça peut que vous faire du bien par où ça passera. D’ailleurs, je vais pas en tartiner des tonnes et on va y aller direct ou presque. A titre de rappel pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, on cause de The Dead Weather là. Pour moi l’affaire était presque jouée d’avance, même si on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. Mais quand même, c’est avec de bons éléments qu’on forme les bons gangs. Et justement en vlà qui sortent direct de mon classement perso rien qu’à moi des trucs qui me font penser que tant qu’il y a du rock, y’a pas de raison de désespérer totalement. De ceux qui me feraient me fâcher tout rouge (enfin noir aussi 😉 ) avec le premier écolo qui voudrait me priver du plaisir des saillies électriques sous prétexte d’anti-nucléaire ou de protection d’une planète qui n’a pas de raison d’avoir plus d’espoir et d’avenir que l’Etoile noire. Donc vous me mettez une Alison Mosshart en side project de The Kills, un Jack White délaissant pour un temps ses Raconteurs et The Whithe Stripes, vous m’emballez le tout avec Jack Lawrence and Dean Fertita et c’est marre.

Allez, hop : branchez les guitares.

Leur page YouTube c’est ici (clic) et le site du groupe est là (clic, clic).

Publicités
Posted in: Musique