Une chimie parfaite

Posted on 8 septembre 2009

1


Albert Cohen parlait d’amour chimiquement pur. Jamais trop pigé ce que ça peut être exactement. Une relation façon Bal du comte d’Orgel ? Ce serait presque facile et décevant… Ce morceau des Chemical Brothers n’est pas de la première jeunesse. Une dizaine d’années dirais-je au jugé. Il a même servi de bande son à une pub pour Air France. Mais ce Asleep from day demeure, malgré ou avec le temps un moment parfait de pureté musicale dont on ne peut se lasser.

Publicités
Posted in: Musique