Du cul bien parlant

Posted on 21 juillet 2009

0


En voilà du cru et du vrai. Même si c’est ceux qui en cause le plus qui en font le moins, il faut bien reconnaître que je suis tombé là sur un poète du porno, un ciseleur de langue pour le cul, un phraseur du X. On s’envole vers des sommets dignes d’un Audiard de la galipette pour une époque où le boulard se voulait encore ciné – sans dire que c’était mieux avant et qu’on ne peut encore trouver dans ce genre quelques réussites et projets dignes d’intérêt (mais oui ma bonne dame).

Mais donc là et en l’occurrence, les comédiens se collaient un sacré taf’ : des pages entières de dialogues à apprendre en plus de l’action proprement dite. Bon Ok, ils étaient tous post-synchronisés mais quand même. Je suis donc tombé sur ce saisissant morceau de verbiage amoureux sur le blog « Fais Tourner » et ça vaut son coup d’oreille.

Allez, monte le son 😉 pour un extrait de Maitresses particulières de Burd Tranbaree (Claude Bernard-Aubert).

Publicités
Posted in: Ciné, humour, Web, XXX