Domino, sans plus

Posted on 14 juillet 2009

0


Tony Scott, je suis assez client. Même si parfois il pousse ses délires graphiques jusqu’au too much. Je me suis longtemps fait attendre pour voir son Domino, inspiré par l’ex mannequin (?) devenue  chasseur de primes Domino Harvey, interprétée par Keira Knightley. Trop ? Au final : pas vraiment convaincu. Trop de « trucs et tics esthetiques » hachent la narration. Et l’histoire est largement edulcorée notamment en matière de dope et d’homosexualité. Dommage car on sent la matière et le potentiel, et certaines séquences, notamment celles d’action, tiennent bien la route. Et puis Mickey Rourke est great, Lucy Liu en flic lesbienne refoulée pas mal et quelques personnages secondaires avec des tronches comme celles de Christopher Walken, en producteur de téléréalité, Tom Waits, en prêcheur allumé ou Jacqueline Bisset, en mère indigne, accrochent. Édgar Ramírez le 3e comparse chasseur de primes ou Rizwan Abbasi, le chauffeur afghan maniaque d’explosifs auraient mérité un peu plus d’épaisseur et un meilleur « traitement ».On a un peu l’impression d’un récit trop éclaté et d’un réal’ qui n’est peut être pas (pas pu ?) allé jusqu’au bout du sujet.

Plutôt que la bande-annonce, un montage sur un titre de Rammstein (Das Model)

Publicités
Posted in: Ciné, DVD