Guédiguian : derrière la crise, l’espoir

Posted on 13 mai 2009

0


Je ne ferai même pas de commentaire sur le ralliement de Val, désormais en vacances de Charlie Hebdo,  à la sarkozysation de France Inter. Finalement, nulle surprise. Juste l’humour relevé sur un forum sur cette soi-disant gauche là « le dernier qui quittera la gauche molle est prié d’éteindre la lumière en sortant ».

Le cinéaste Robert Guédiguian est lui l’invité de l’équipe de Siné Hebdo. Crise du capitalisme et alternatives à gauche sont évoquées. Entre la stratégie solitaire d’un NPA et un Front de Gauche où cohabitent le nouveau parti de Mélenchon et les restes du PC, il choisit cette dernière option. En négligeant peut être le fait que pour avoir des élus et donc de l’argent ceux-ci risquent de se condamner à servir de supplétifs et de vassaux à un PS qui refuse de splitter pour repartir sur des bases et des idées en phase avec les enjeux du temps.

Mais son discours est loin d’être nul et non advenu et trace une partie des pistes qui pourraient être explorées si l’on veut bien admettre qu’elles ne sont pas suffisantes pour redonner sens et forme à un monde qui a connu la chute de l’empire soviétique et où le capitalisme est entré dans ses dernières convulsions.

Vodpod videos no longer available.

Publicités
Posted in: Politique, Société