Européennes : un résultat à assumer

Posted on 1 mai 2009

0


Oui d’accord je n’ai pas de carte électorale. Et je ne vote plus depuis un sacré moment. « Elections, piège à cons », disaient les soixante-huitards. Un slogan que Sartre décortique et valide dans « Situation X » paru en 1976, texte à relire. Comme celui sur le blog du Monolecte : L’horreur démocratique dont j’ai déjà parlé ici. Cela n’empêche aucunement de s’intéresser à la politique ni même d’être politique 🙂

D’ailleurs, je dois dire que les Européennes* évacuent assez largement mes critiques sur le mode de scrutin. Encore faudrait il que le parlement issu du vote en soit un, avec un vrai pouvoir (légiférer, nommer un exécutif, constituer des majorités d’idées…) et que les programmes et listes soient – au moins pour certains – communs sur l’ensemble de l’UE avec des projets et choix un peu plus solides que le Manifesto minimal de socialistes qui vont laisser le champs libre au libéral Barroso.

L’autre soir, je me suis laissé tenté par l’amusante enquête UE profiler. A travers une série de questions auxquelles il faut répondre le plus spontanément possible, celle-ci permet de calculer votre positionnement européen. Elle offre plusieurs résultats permettant de voir avec quels thèmes on est le plus en phase et donc de quels partis, qui en sont porteurs, on est le plus proche.

Je n’ai conservé ici que celui concernant mon taux d’accord avec les partis hexagonaux. Et sans dire que j’en ai honte (quoique 🙂 ), j’ai eu quelque surprise en me découvrant moins à gauche que je le pensais sur ce thème. Favorable au « Non » lors du référendum, à un vrai pouvoir politique européen (et pas à une commission bidule), à des consultations référendaires, à moins de libéralisme et plus de libertés… mon profil se retrouve pourtant recouper le programme des Verts et du PS à (un peu) plus de 70%.

D’autant plus étonnant puisque je suis presque autant d’accord avec le Mouvement des citoyens de feu Jean-Pierre Chevènement (pardon, on me dit dans l’oreille qu’il est toujours vivant) et les Newropeans dont je ne savais rien jusque là. [va voir Wikipédia et reviens, si tu es comme moi].

Puis vient le Modem en 5e position. Bigre. Pire encore, Le NPA n’arrive que 9e, juste devant LO mais après… Chasse pêche nature et traditions (8e). Alors là : je n’ai jamais chassé et suis allergique à la cambrousse me dis-je.

En fin d’analyse, je me dis que je dois être aussi anti-européen que certains et pro que d’autres. Cela ne serait-il pas dû à l’ambiguité de l’Europe qu’on veut nous faire gober, à la nature qui lui a été donnée et qui en fait (durablement si j’en crois Michel Rocard) un truc le cul entre deux chaises ?

Allez, voilà le résultat :

profil

Je me suis arrêté au 10e; sur le bas de tableau l’UMP est avant-dernière devant son ami le FN. A vous de jouer si ça vous tente : c’est par ici donc.

* Les Municipales par leur proximité pourraient aussi être déjà proches d’un type de scrutin évolué en ouvrant le jeu, instaurant le contrôle du mandat et rendant celui-ci révocable par référendum d’initiative populaire.
Publicités
Posted in: humeur, Politique