Eric Besson fait nettoyer ce Calais qu’il ne saurait voir

Posted on 21 avril 2009

0


Eric Besson. Rien que le nom pourrait amuser. Problème c’est que le pantin se prend au sérieux et que son action tourne au grave, au très grave. Traitre de l’entre deux tours qui après avoir flingué le nain en devint le thuriféraire; cela pouvait faire sourire. Jaune certes. Surtout que derrière le visage de second couteau, on devinait l’explication grandeur nature de la façon dont le carriérisme et le goût pour les honneurs peut pousser à toutes les collaborations, à tous les dévoiements.

Depuis qu’il s’occupe de l’Immigration le bonhomme dévoile l’étendu de son asservissement au maître dont la main le nourrit et sa conversion aux thèses et pratiques les plus nauséeuses. S’il fallait un exemple de plus il est tombé ce matin.

Voici le mail que j’ai reçu : « L’association Salam demande à ce que cette information soit relayée urgemment:

200 à 300 policiers (21 cars de gendarmeries, une quarantaine de camion de CRS), sont actuellement dans la jungle des « Pachtous » à Calais et procèdent à la destruction des « rooms » des afghans pachtous. Ces derniers, au nombre de 400 font face, avec 6 membres de l’association Salam, à un cordon de CRS qui encercle la jungle afin que personne ne puissent y entrer. On ne sait pas encore s’il y a eu des arrestations.

Cette opération de « nettoyage » de grande envergure s’inscrit sans aucun doute dans le cadre de la visite du Ministre Eric Besson à Calais jeudi 21 avril 2009. »

Les faits étaient confirmés quelques instants plus tard via l’AFP par les sites du NelObs et de Libé. Bilan 150 arrestations. Les plus cyniques diront : rien que d’ordinaire.  «C’est vraiment pour démanteler les filières, c’est une opération de déstabilisation des filières, pour essayer de trouver des passeurs» assurait la préfecture.

Ben voyons. A deux jours de la visite d’un ministre qui n’aime pas le cinéma, on appelle plutôt ça un nettoyage pour cacher les problèmes et essayer de rendre crédible un discours et une politique vis-à-vis de ces migrants qui ont pour espoir de rejoindre la Grande-Bretagne.

Et de vaste opération à rafle…

Publicités
Posted in: humeur, Politique