Les Français chôment, Wauquiez glande

Posted on 20 avril 2009

4


Vous connaissez Laurent Wauquiez ? Mais si, une tête d’oeuf comme la République en fabrique à la chaine pour alimenter son système de pensée unique. Normale Sup, l’ENA, agrégé d’histoire, le mec a tout du produit courant de la haute fonction publique, de la direction d’entreprises et des ministères. Il cherche d’ailleurs à le faire un peu oublier, donnant dans le tutoiement à outrance et le côté faussement près des gens avec (malgré ?) une tête de gendre idéal qui va à la messe le dimanche matin.

Donc le mec est vaguement sous ministre à l’emploi. Et il brille… par son absence. C’est qu’il a tout compris: pas de vague, le patron s’occupe de tout. D’ailleurs Sarko devrait le promouvoir lors du prochain remaniement. D’où l’utilité d’être inutile. On lui prête ainsi de grandes ambitions. Et le bonhomme se pique de modernité numérique. Il a donc un compte (http://twitter.com/laurentwauquiez) sur Twitter le réseau social à la mode (si, si: la preuve je l’utilise) qui monte, qui monte. Là il nous narre sa vie passionnante, déclamant son admiration sans borne pour « le président » et ses activités de secrétaire d’Etat (peu) trépidantes.

C’est là que le blogueur (socialiste)  Maxime Pisano a mis l’oeil sur la perle du week-end :

wauquiez

Z’y croyez vous ? Rien de spécial pour le mec qui va annoncer des milliers de chômeurs en plus pour le mois de mars (on parle de 100000). Putain de bonne nouvelle oui. Le gars il devrait bosser 24 heures sur 24 pour trouver des solutions, des aides, des systèmes alternatifs… Bein non : il fait rien de spécial. Et il lance ça à la cantonnade sur le net. Moi j’appelle ça un pitre, un pantin, un clown et surtout un mec qui n’a rien à faire au poste où il est. J’en connais qui ont dû démissionner pour moins que ça.

En passant : je n’ai pas vu le nouvel OSS 117. J’ai beau bien me marrer devant Dujardin et avoir apprécié le premier, je sais pas ce qu’il fume mais je vois pas le lien avec la dame du Poitou. Si quelqu’un sait…

« Cass’ toi pauvre conne »

Je parlais de l’ambition de ce type plus haut. Ce mec est le peut-être futur maire – enfin candidat ou essayant de l’être – de Lyon, apprenais-je il y a peu en lisant l’excellent (copinage inside 🙂 ) hebdo Les Potins d’Angèle. Après la déculottée de Perben, ce natif de la ville (où il n’a guère d’attaches) y aurait pour mission de fédérer la droite, de bosser (hehe) sur un projet… pour reprendre la ville au baron social-centriste Collomb.

En attendant, il est maire du Puy-en-Velay (et député de la Haute-Loire) depuis 2008. Il s’était signalé dans ce département en insultant lors d’une réunion publique une journaliste de la presse locale, qui ne lui est pas particulièrement opposée; elle voulait sans doute faire son travail. C’était pas le « Cass’ toi pauvre con » de son maître mais ça situe l’individu…

A part ça, Villepin s’inquiète « d’un risque révolutionnaire en France »…

Publicités
Posted in: humeur, Politique