Dans la peau de Joey Ramone au CBGB

Posted on 20 avril 2009

0


Le CBGB’s, on connaît tous. Même sans y avoir posé le bout d’une boots. Le petit club new-yorkais (370 m2) restera comme l’épicentre d’une certaine idée du rock et de l’underground. Sa scène a vu débuter et passer de quoi constituer un panthéon ou une discothèque idéale. Premiers de cordée : Television et The Ramones. Et puis… Et puis Suicide, Patti Smith, Blondie, Sonic Youth, Mink DeVille, les Talking Heads, les Clash, Johnny Thunders, les Dead Kennedys et tant d’autres.

Créé en 1973 par Hilly Cristal, le CBGB a fermé ses portes en octobre 2006 (lire sur Wikipédia) après un ultime concert de Patti Smith. Définitivement, pour être reconverti en galerie d’art. Et voilà que j’apprends via vincentglad qu’il continue à vivre online. Un site lui est consacré et on peut s’offrir une plongée virtuelle à 360° dans ses méandres.

cbgb1

On commence dans les chiottes devant le lavabo. Il suffit ensuite de pivoter et de suivre non pas la ligne blanche mais les flèches bleues. Et ainsi de suite. Un tour par la salle, le bar… et la scène comme si on y était. Allumez les amplis 🙂 On peut s’y croire…

Bon ok : plus calme, le dernier morceau, le dernier soir par Patti Smith

Publicités
Posted in: Musique