Lindsay Lohan is so alone

Posted on 19 avril 2009

0


D’hab’ je fais pas dans les pipoleries. Mais là c’est plutôt fun. Sur le site Will Ferrellien FunnyOrDie et après sa récente rupture avec sa petite amie, Lindsay Lohan passe une petite annonce style courrier du coeur. Et se présente, sans omettre ses frasques, pour tenter de trouver quelqu’un de compatible. Sympa non ?

Vodpod videos no longer available.

Via les Inrocks, qui en donnent la traduction : « Salut, je m’appelle Lindsay et je cherche l’amour. Je suis célibataire depuis pas longtemps, enfin, je crois… Et je cherche quelqu’un avec qui je puisse passer le reste de ma vie. Enfin, au moins jusqu’à la fin de ma période de probation.
Parlons un peu de moi. Je suis une actrice, une chanteuse, une self made woman et j’assure à moi toute seule la survie éditoriale de 90% des sites peoples. Je définirais ma personnalité comme étant…euh… créative ? Je suis un peu un oiseau de nuit. Je suis aussi une droguée de travail, une droguée de shopping et d’après l’État de Californie, une alcoolique ainsi qu’une menace pour tous les agents de sécurité travaillant dans les hôtels.
Pour faire taire les rumeurs, je ne suis pas ruinée. J’ai 400 dollars à la banque et 20.000 miles dont je suis particulièrement fière. Je cherche une personne compatible pour une virée la nuit dans la ville. Tant que il/elle conduit bien sûr, qu’il/elle aime les bracelets électroniques de localisation et qu’il/elle n’a pas de membres de sa famille un peu trop vif sur les ordres de restriction.
Le conjoint parfait aimerait les longues ballades sur la plage, les poursuites en voitures sur le périph’ ou s’évanouir sur le trottoir en sortie de boîte.
Si vous pensez pouvoir gérer une rousse avec un brin de folie. Quand je dis « un brin » c’est un euphémisme. Faites pas genre vous ne me connaissez pas. Vous l’avez lu comme tout le monde. On ira s’immiscer dans quelques fêtes, détruire quelques voitures. Mais je vous promets qu’à la fin de la journée, je n’aurais pas perdu ma gourmettes. Seulement mes sous vêtements.
Vous pouvez me joindre au 612679 ou sur la couverture d’US Weekly parce que je me sens vraiment seule. »

Publicités
Posted in: Uncategorized