Attachez vos ceintures

Posted on 27 mars 2009

1


Je sais pas pourquoi mais je t’imaginais inquiet. Oui toi, lecteur de Rapido. Genre à te dire mais il fait quoi ce fainéant de blogueur. Bon ben j’étais un peu out of order. Near to disaster. Je sais j’exageure (j’ai vu le « u » mais c’est pour la sonorité). Disons plutôt pris d’une sainte fainéantise. Je vais donc t’épargner au max le blabla et on va foncer directos dans quelques petits bonheurs filmiques qui valent de relâcher l’accélérateur (ça y est je me suis coincé dans les « eurs »).

Là c’est facile de pas s’éterniser vu que je sais pas grand chose du machin. Mais le teaser, découvert grâce au toujours sur la brèche Chandleyr (qui a dit Raymond ? Franchement les jeux de mots foireux c’est pas le lieu 🙂 ) dépote sacrément. Ca s’appelle Give em hell Malone et le film est en post-prod, semble-t-il. C’est réalisé par Russell Mulcahy, qui s’est un peu paumé depuis Razorback et Highlander. Et à vu de nez on nous plonge dans une ambiance noire, avec une violence graphique sans concession pour les petits gars chargés de la classification au pays d’Obama et de la NRA.

Au passage, z’avez dû apercevoir « la petite » Elsa Pataky entre deux décharges de calibres et autres giclées sanglantes ? En tout cas si ça tient sur son heure et demi, moi je dis oui…

Là par contre, je dis plus rien; je suis pas assistante sociale non plus. Juste que c’est le prochain Sam Raimi qui revient à son genre de prédilection pur et dur et que le titre est Drag me to hell.

Hehe, attention aux mauvaises actions sous pression du patron si on veut préserver son karma 🙂 En salles le 29 mai.

Un dernier pour la route ? Alors pour la bonne bouche une comédie horrifique britannique avec derrière la caméra le débutant Phil Claydon. Apparemment le castings des seconds rôles féminins est un élément d’importance pour cette histoire de cambrousse anglaise hantée par des femmes-vampires, lesbiennes de surcroit. D’où le titre : Lesbian vampire killers. Et hop on se fait plaisir avec un portnawak bien référentiel :

Un trailer mis en ligne par Lyricis. Et ne cognez pas toute la nuit à la porte de votre salle fétiche: la sortie France c’est le 17 juin.

Publicités
Posted in: Ciné