Bruce Springsteen à la rue

Posted on 17 février 2009

1


Pourquoi le Boss est-il le boss ?, pourrait s’interroger le béotien. On pourrait raconter l’histoire d’un tas de manières. Mais est-ce bien la peine ? Sa vie, son oeuvre quoi camarade… Bon allez, un peu plus. T’en connais beaucoup toi des rock stars qui feraient ce que tu vas voir. « I left my heart in Copenhagen » aimait à dire le saxophoniste Stan Getz qui y vécut quelques temps et y revenait souvent.

A croire que le Danemark a quelque chose à voir avec le coeur. En tout cas, un beau jour de 1988, un zikos trouve pour taper le boeuf ce qu’on appelle une pointure. C’était en pleine rue et le mec n’était autre que Bruce Springsteen de passage à Copenhague. T’imagines là ? Le mec du New Jersey avec sa gratte sur le pavé et la foule qui s’agglutine. Parmi elle, un type sort sa caméra et filme des versions acoustiques de « I’m on Fire », The River »  et « Dancing in the Dark » avec un Boss qui s’éclate autant que sur une vraie scène.

Vingt ans plus tard la bande réapparait sur le web. Cadeau quoi ! It’s only rock’n’roll mais ça fait du bien : 12 minutes de bonheur et c’est gratos.

Encore un bon tuyau de zone-clash 🙂

PS :  une preuve de plus que le talent n’a pas besoin des majors et de leur filtrage-flicage.

Publicités
Posted in: Musique, Web