John & Jehn, découverte (tardive)

Posted on 29 janvier 2009

2


Déjà entendu un truc qui m’avait mis l’oreille en éveil. Du coup m’y suis replongé un peu quand ils me sont retombés sous les yeux. Leur duo ne date pourtant pas tout à fait de la dernière pluie : a priori 2005 si on se fie à leur myspace. Une fille, un garçon : on pense à The Kills. Ca les emmerde à force de lire la comparaison dans la presse  (pourtant c’est pas une honte mais ça doit être lourd). Et puis pourquoi ne pas parler de Suicide et de quelques autres binomes rock’n’rolliens pas forcément homme-femme ?

Machines, guitares, basse, claviers et voix particulières (si, si) pour un son à ranger dans le rayon qui vous arrange parmi toutes les chapelles du moment. John & Jehn se disent de l’indie-rock. Bizarrement, je sentirais aussi derrière l’influence d’un early rock et de ses classiques, de résonnances garage, de distorsions velvet undergroundiennes (comme tout le monde quoi) et de violences roots…

Pas vraiment étonnant donc de retrouver le Gun Club, putain le Gun Club, en 3e position de leur Top 5 derrière Gainsbourg et Coltrane et devant, plus étonnant, NTM et Mickael Jackson. C’est détaillé ici, dans une interview au mag online Brain magazine qui a interrogé ce couple de frenchies qui a pris l’Eurostar plutôt que le ferry-boat et s’est installé à London pour bosser en accords majeurs.

Le mieux c’est de les voir en clip peut être ?

Et en live :

… encore

Ils sont en tournée en France en février et ont un blog en english mis à jour régulièrement.

Publicités
Posted in: Musique