Politique fiction : ça commence le 29 ?

Posted on 28 janvier 2009

1


Il fallut un certain temps aux historiens pour s’accorder. Il semble que la nouvelle société, ses différents villages interconnectés en systèmes aux organisations diverses mais sans hiérachies et autogérées dans l’autosuffisance ou le partage équitable, trouve ses racines au mois de janvier 2009. Tout débuta par ce qui aurait pu passer pour des manifestations destinées à être étouffées sous des formes alors connues du jeu traditionnel de certains partis et syndicats le 29 janvier.  Mais le mouvement lancé, on s’aperçut que la situation avait atteint un état de gravité non canalisable et que les gens maitrisaient leurs moyens d’expression. Nous entrames alors dans l’ère dit de la grande destructuration, période qui vit les tenants d’une oppression économique et ses serviteurs intermédiaires devoir rendre des comptes tandis que les digues politiques cédaient une à une…

Si ce mouvement parut improvisé et se bâtir au jour le jour sur les décombres de l’oppression en place et sur l’implosion logique d’une économie poussée au précipice par son jusqu’au boutisme, il avait cependant été précédé par des signes précurseurs et des annonces en forme de geste radical (avant récupération) :

Publicités
Posted in: humeur