Le marché ça ne peut pas marcher

Posted on 28 novembre 2008

1


Bon, les sociaux traitres et autres repus de Solferino nous auront amusé un moment mais le monde continue à être mondial et la crise à criser. Il est donc temps de reparler du pouvoir le plus dangereux que le pays a connu depuis longtemps. Et de l’ineptie d’un sytème.

Parmi les blogueurs à apporter une critique radicale mais constructive permettant un « penser autrement », Seb Musset  figure en bonne place. On peut retrouver les réflexions de cet auteur sur son blog ainsi que sur Le Post.fr. Il prolonge son travail et son activisme par des vidéos en ligne sur Dailymotion où il livre ses analyses et met en adéquation théorie et pratique. Il laisse aussi régulièrement la parole à Grand François dit GF.

Philosophe grande gueule, ce dernier fait souffler un vent salutaire sur nos esprits suiveurs. De sa cuisine ou son jardin, qui pourraient lui permettre de couler les jours heureux d’un ancien militant et penseur, il continue d’agiter les idées. Et dans le bon sens. La seule fois où j’ai pu avoir quelque désaccord avec lui c’était sur sa critique du sionisme, non pas que je soutienne les colons israéliens, mais je n’irai pas jusqu’à voir dans la place d’Israël une trace du complot capitaliste.

Quoiqu’il en soit, avec ses airs de râleurs à la Jean Yanne des années 70, ce libertaire sait rendre abordables comme une discussion de bistrot les méfaits les plus notoires du libéralisme, ses complexités et ses coups les plus tordus.

Petite démonstration :

Sauvagerie. Ca c’est le genre d’anar à pousser le sens de la liberté jusqu’à dire :  « Le drapeau noir ça reste quand même un drapeau ».

Plus d’une centaine de vidéos de GF et Sebmusset sur DM : http://www.dailymotion.com/sebmusset

Publicités