Le PS fait dans la répression

Posted on 16 novembre 2008

1


Réunion d’extrême-droite ? Services spéciaux de quelque officine barbouzarde ? Secret de réunions complotistes dont on veut éloigner la presse ? Un oeil sur des images qui témoignent de méthodes « frontistes » :

Que ne dirait-on si elles venaient de chez Sarko ? Mais ce sont celles du congrès du PS et le témoignage du journaliste de Rue 89 présent est en ligne.

A l’heure où Reims connait sa nuit des longs couteaux avec la réunion de la commission des résolutions, une réflexion s’impose. Quel que soit le résultat des tractations et autres combinaisons, nous ne pouvons plus nous reconnaitre dans un parti qui s’adonne à de telles méthodes. Le PS dans lequel nous avons pu croire n’est pas celui des portes fermées, de l’insulte et la menace, des gros bras, des barons de province confortablement installés, des petits élus qui se taisent pour progresser, des poids lourds qui se surveillent et de directions élitaires coupées des réalités. Le socialisme c’était aussi une morale où ouverture et tolérance pouvaient séduire ceux qui en sont à sa marge.

Ces images le disent mieux que tout discours : ce parti est mort.

Publicités
Posted in: Politique