World company contre souveraineté et choix des peuples

Posted on 1 novembre 2008

1


Il y a quelques jours à  peine, je consacrai dans ma page Rapido, sous le titre « UE : la crise n’empêche pas le (discret) bizness de OGM », une note à de discrètes réunions européennes pour étendre la culture des OGM.

Depuis, l’Union Européenne a affiché clairement son passage sous les fourches caudines de la très contestée firme Monsanto. Et elle a sommé la France de se plier aux désideratas de cette compagnie en levant son interdiction du maïs génétiquement modifié MON810. Un rapide article sur LeMonde.fr nous relate une démarche gravissime.

Pour résumer, la Commission (non élue encore une fois)  va ordonner à un Etat (souverain) de lever des mesures de protection relevant plutôt du bon sens. Un machin  sans légitimité veut imposer les vues et les intérêts d’une multinationale décriée et aux méthodes douteuses, refusant de tenir compte des réticences de la population (quand ce n’est pas l’opposition ouverte d’un gaulois moustachu et de ses potes), ni de la position légitime, elle, d’élus de proximité (maires, conseils généraux…) qui agissent en lien (et dans le souci de leur santé et sécurité) avec les populations des zones qu’ils administrent.

Une fois encore le contrôle du capitalisme financier sur les institutions pseudo démocratiques s’affiche au grand jour.

Et ce n’est pas parce que je suis addict à mes deux paquets de clous de cercueil et à la malbouffe que j’ignore ou vais faire semblant de ne pas voir qu’une dérive absurde s’est mise en place. Le goût et le mode de production ne doit pas forcément être celui des autres. Une vidéo de Coline Serreau vient rappeler la pertinence de solutions alternatives :

En savoir plus en allant fouiner sur : http://contre-la-pensee-unique.org/

Dans le même ordre d’idées, un détour sur le blog Café-Croissant, et c’est un « viandard » qui vous le dit, remet quelques idées en place : http://cafecroissant.fr/2008/8-millions-de-morts-par-an/

[Ajout : Signalé par Mickou (Mickou.info): la façon dont Monsanto tente de mettre la main sur la culture traditionnelle mexicaine du maïs en bouleversant les modes de production et d’organisation sociale pour imposer ses OGM. Bénefs à la clé bien sûr et « domination alimentaire » en prime. A lire sur Bellaciao, un article très documenté.]

Publicités
Posted in: Politique, Société