Bond : on ira tous aux parodies

Posted on 1 novembre 2008

0


James Bond c’est gadget et ptites pépées, voitures de luxe et permis de tuer. OK. Mais c’est aussi une source d’inspiration pour pastiches et parodies. Fluctuat (décidément) en propose un large panorama à cette adresse et à celle-là. Leur liste ne se veut pas exhaustive et on pourrait aussi gloser sur l’influence réelle ou supposée des aventures de 007 sur Le Tigre, Le Gorille, Le Monocle et autres Barbouzes de par nos contrées.

On pourrait aussi penser à de larges pans du cinoche d’exploitation avec l’art mis en oeuvre, entre autres, du côté transalpin pour aboutir à un incontournable comme le Danger : Diabolik de Mario Bava, inspiré de fumetti à succès du même nom. Mais on ne négligera pas non plus, du même Bava, l’improbable L’espion qui venait du surgelé (si quelqu’un l’a, même en vieille K7 VHS ou version illégale je veux voir ça 🙂 ).

Revenons à  des pastiches plus avoués. Encore jamais parvenu jusqu’à mon lecteur de DVD, From Beijing with Love réalisé en 94 par Stéphen Show a l’air de mettre le paquet si on en croit le trailer:

Mais le sommet restera la première version de Casino Royale réalisée en 1967 par John Huston et quelques autres. Un grand délire avec David Niven, Peter Sellers, Woody Allen, Ursula Andress et un casting de folie. Autant que ce film cultissime et immanquable dont voici quelques minutes :

En plus de sa large sélection Fluctuat a eu la bonne idée de nous faire une playlist des musiques de la saga. Cette fois c’est par là >

Publicités
Posted in: Ciné, humour, Musique